Le casque à cornes : mythe populaire

Le casque à cornes : mythe populaire

Prenons tout de suite le taureau par les cornes ou plutôt le casque : les vikings ne portait pas de casques à cornes.

Le vrai visage du casque viking

Le casque de ces redoutables guerriers est loin de l’image qu’en a l’imaginaire collectif. Dans la réalité, il n’a pas de cornes et ne ressemble pas à une sorte de bol retourné.

En effet, nombres de modèles retrouvés étaient équipés d’une visière en forme de lunettes et d’une protection nasale. A l’arrière, le casque était équipé d’un morceau de cotte de maille protégeant la nuque du combattant.

Hjelm_av_jern_fra_vikingtid_fra_Gjermundbu
Casque Gjermundbu en fer, visible au Ringerikes Museum à Buskerud, en Norvège

 

Casque à corne = mauvaise idée

Si les vikings ne portaient pas de casques à cornes aux combats, c’est que ce type d’ornements est totalement inadaptée à une utilisation sur le champs de batailles.

Outre le risque de coincer les cornes dans un obstacle, le principal risque pour le porteur est qu’un adversaire peut se servir des cornes comme prises pour le déséquilibrer, déséquilibre qui à d’énormes probabilités de débouchés sur une blessure du porteur du casque voir même sa mort.

 

Origine du mythe des cornes

Le mythe des cornes sur les casques vikings remonte au XIXe siècle. De nombreux artistes représentent alors les vikings avec des heaumes à cornes. Parmi ces artistes, on peut citer Johan August Malmström (illustrateur chargé notamment des illustrations de la saga de Frithiof, poème du célèbre écrivain suédois Esaias Tegnér) et  Carl Emil Doepler (ayant travaillé sur l’opéra de Wagner L’anneau du Nibelung.

La représentation que ce font ces artistes viendrait elle-même de mauvaises interprétations des découvertes archéologiques faites à l’époque : plusieurs casques avec les protèges-joues relevés ayant été découverts, les historiens de l’époque en auraient déduit que ces derniers étaient les vestiges de cornes présentes sur le casque.

 

Le rôle de la pop culture

Depuis, la pop culture a continuée à propager ce mythe à travers de célèbres œuvres comme Astérix et les Vikings, le personnage de comics Thor (la variante ailée n’existant pas non plus), le jeu vidéo For Honor…

Cependant, certaines œuvres plus récentes n’utilisent pas ce mythe des cornes et propose une représentation plus fidèle à la réalité des heaumes vikings comme la série Viking où le personnage d’Ivar porte un casque se rapprochant plus de la réalité.

Laisser un commentaire