Djédefrê : le pharaon calomnié

Djédefrê : le pharaon calomnié

On connait tous certains grands noms de l’Histoire antique Égyptienne comme Cléopâtre ou Toutânkhamon. Cependant, d’autres grands personnages de cette période sont totalement méconnus voir victimes de fausses accusations. Djédefrê est l’un de ces grands personnages.

Le chemin du pouvoir

Djédefrê est le fils de Khéops, le pharaon ayant fait construire la Grande pyramide de Khéops. On sait peu de chose sur sa vie et son règne. Celui-ci aurait régné de -2528 à -2518 avant J-C.

La seule chose dont les archéologues sont sûrs c’est que son règne a duré au moins 23 ans. En effet, ces derniers ont découvert une cartouche dans la fosse de la barque solaire de Khéops confirmant ce fait.

Le rôle de Emile Gaston Chassinat

Emile Gaston Chassinat était un égyptologue français. C’est lui qui découvre les ruines de la pyramide de Djédefrê. Sur le site, l’égyptologue découvre plusieurs statues brisées du pharaon.

Dans l’Egypte antique, les statues étaient une représentation sacrée du pharaon et les brisées revenait à empêcher le souverain d’accéder à la vie dans l’au-delà.

Chassinat pense donc que ces statues détruites était une punition infligée à Djédefrê. La disparition prématurée de l’Histoire de Kaouab Ier (le frère ainé de Djédefrê) conforte l’égyptologue dans son idée. Celui-ci imagine une théorie dans laquelle Djédefrê tue son frère afin d’accéder au pouvoir, puis décide de rompre les liens avec son père en choisissant un site de construction différent que Khéops.

Toujours selon Chassinat, Khépren (le demi-frère de Djédefrê) aurait tué le pharaon assassin, détruit sa pyramide et aurait ensuite fait bâtir sa propre pyramide sur le plateau de Gizeh afin de restaurer l’ordre en reliant de nouveau le souverain à Khéops.

Un pharaon batisseur

Comme tous les pharaons, Djédefrê se fait construire une pyramide. Pour le site, celui-ci choisit Abou Rawash, une colline se trouvant à 8 kilomètres du plateau de Gizeh où trône la pyramide de son père. Le choix de ce site peut être justifié par le fait que la colline surélève la pyramide sans augmenter les coûts de construction. En effet, il semblerait que la construction de la pyramide de Khéops avait quasiment ruiner l’Egypte de l’époque : Djédefrê ne pouvait donc pas construire une pyramide « normale » n’ayant pas l’air minuscule à côté de celle de son père. Selon les estimations des archéologues, la pyramide mesurait 67 mètres de haut et était posée sur le sommet d’une colline de 121 mètres. Au total, le sommet de la pyramide se trouvait donc à 188 mètres au dessus du sol.

La pyramide en elle-même possédait une base faite en granit poli, un matériau noble et coûteux pour l’époque.

Selon Vassil Dobrev, égyptologue français ayant étudié le sphinx pendant 20 ans , le sphinx aurait pu être construit par Djédefrê. D’après lui, le visage du sphinx serait inspiré de celui de Khéops

Un héritage conséquent

Tout d’abord, la destruction de la pyramide de Djédefrê serait en réalité l’oeuvre des romains qui avaient besoins de pierre et qui se sont donc servis sur la pyramide. Cette théorie se base sur la découverte d’un maillet datant de l’occupation romaine découvert sur le site de la pyramide.

Outre les ruines de sa pyramide et le Sphinx, Djédefrê a laissé 2 autres héritages.

Le premier est la création d’un lien de parenté entre les pharaons et le dieu du soleil : Djédefrê est le premier pharaon à se réclamer fils de Rê, le dieu du soleil (et est donc parfois appelé Rédjédef). Celui-ci sera ensuite imité par tous les pharaons.

Le second est plus matériel : la barque solaire de Khéops. Trouvé en 1954 dans une fosse proche de la pyramide de Khéops, la construction du bateau et sa mise en terre furent ordonnées par Djédefrê comme le prouve un cartouche apposé sur l’une des parois scellant la fosse. Découverte démontée et dans un bon état de conservation, la barque avait pour but de faciliter le voyage dans l’au delà de Khéops.

barque_solaire
Barque solaire de Khéops visible au musée de la Barque Solaire

Si vous comptiez visiter les ruines de la pyramide de Djédefrê, sachez toutefois que le site se trouve sur un terrain militaire et est donc inaccessible aux visiteurs.

 

Laisser un commentaire